Construire en bois : Les avantages

Le bois : un matériau isolant, chimiquement résistant, adapté aux sols difficiles, biodégradable et résistant au feu. Ces nombreuses qualités et la facilité de mise en œuvre des chantiers en font une solution d’avenir pour le secteur de la construction.


Le bois dans la construction : une solution d’avenir

Les multiples propriétés et qualités du bois en font l’un des matériaux les plus adaptés aux chantiers en zones urbaines densément bâties, aux extensions verticales et aux rénovations énergétiques.
Comme d’autres éco-matériaux, le développement du bois dans la construction et l’aménagement répond aux enjeux du développement durable : lutte contre le réchauffement climatique, transition énergétique et renouvellement des ressources.

Des atouts environnementaux

  • Ressource renouvelable : Le bois est avant tout d’une ressource renouvelable qui, dans le secteur de la construction, stocke le carbone durablement sous forme de biomasse. À titre d’exemple, 1m3 de bois absorbe 0,9 tonne de CO2 atmosphérique alors que 1m3 de béton représente 375kg de CO2 émis.
  • Bonnes propriétés thermiques : le bois est 12 fois plus isolant que le béton et beaucoup plus encore que l’acier. Il permet donc d’atteindre facilement et même dépasser la réglementation thermique actuelle.
  • Préservation de nos forêts : la gestion d’une forêt et sa multifonctionnalité permettent, au-delà de la valorisation économique locale, d’assurer la préservation de notre environnement et la biodiversité de l’écosystème.

Des atouts techniques

  • Légèreté : les structures bois pèsent en moyenne 5 fois moins qu’une structure équivalente en béton.
  • Durée de chantier réduite : la majorité de la construction en bois est aujourd’hui issue de la préfabrication. Cela permet d’obtenir des temps de pose sur chantier très réduits. Plus la préfabrication est poussée en atelier, plus le chantier est rapide.
  • Excellente résistance au feu : Contrairement aux idées reçues, le bois transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier avec une combustion très prévisible (0,7mm/min/face).

Des Facilités de mise en œuvre

Le bois se prête à l’autoconstruction, à la préfabrication, à l’artisanat comme à l’industrie. Le système à ossature est très flexible, les bâtiments en bois sont faciles à transformer et à agrandir. Les méthodes d’assemblage sont nombreuses et s’adaptent à toutes les situations, du simple clouage au collage très performant, en passant par les broches, plaques, boulons, etc…