Technique de construction-bois CLT : des performances exceptionnelles

Les panneaux en bois massif CLT (Cross Laminated Timber ou Bois Lamellé Croisé) : La technique qui revient dans la construction-bois de maison individuelles.


Historique

Mis au point par l’ingénieur français Pierre Gauthier en 1947, le bois massif CLT, acronyme de Cross Laminated Timber, revient dans la construction-bois de maison individuelle. Le CLT a de nombreux atouts : léger et porteur, il possède en plus des qualités mécaniques exceptionnelles.

Panneaux en bois massif préfabriqués

Techniquement, le bois massif CLT se présente sous forme de panneaux de bois assemblés à plis croisés. Selon leur destination finale, ils peuvent comporter entre 3 à 7 couches de bois. Les panneaux peuvent servir à la construction de murs, de toitures ou de planchers. Préfabriqués en usine les panneaux sont livrés prêts à poser. La structure particulière croisée des planches longitudinales et transversales confère au CLT des performances mécaniques exceptionnelles supérieures aux panneaux en bois massif non reconstitué.

Une bonne résistance thermique

Lors du montage des panneaux, l’isolant thermique complémentaire peut être mis à l’extérieur puisque les panneaux en eux-mêmes ont déjà une bonne résistance thermique et une capacité d’accumulation relativement égale à celles du bois massif non traité. Cet isolant thermique secondaire peut être de la fibre de bois, de la laine minérale, de la laine de mouton ou du liège, selon les préférences de chacun et les conditions climatiques de la région d’implantation. A l’intérieur de la structure, le parement isolant sera directement appliqué au panneau porteur pour une plus grande efficacité.

Il faut également savoir que les panneaux en bois peuvent être utilisés aussi bien pour la construction de l’ossature de la maison que pour la façade.